Musée virtuel du Canada
Jardin botanique de Montral 
Centre d’étude de la forêt

Transcription du clip vidéo Grossir, c'est vital

Retour au clip vidéo


Croissance secondaire de l'arbre

Dessin d'une coupe de tronc présentant la division péricline du cambium

© Jardin botanique de Montréal
Cambium, aubier et liber.

Comment le tronc épaissit-il? Grâce aux divisions périclines de son cambium.

Voici, en vert, le cambium. En beige, l'aubier. En orange, le liber.

Le cambium se divise en épaisseur. La nouvelle rangée de cellules créée se spécialise soit en aubier (beige), soit en liber (orange).

Les couches d'aubier restent en place une fois produites, tandis que le liber et le cambium sont repoussés vers la périphérie.

C'est ainsi que, couche par couche, l'aubier et le liber sont formés.

Dessin d'une coupe de tronc présentant la division anticline du cambium

© Jardin botanique de Montréal
Divisions anticlines du cambium

Comment le cambium s'ajuste-t-il à la circonférence toujours grandissante du tronc?

En se multipliant : c'est la division anticline. Les cellules de cambium se divisent, puis grossissent pour reprendre leur taille initiale.

Ces divisions, qui multiplient le nombre de cellules cambiales, permettent au cambium de s'ajuster au diamètre grandissant du tronc.


Retour au clip vidéo